Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
15 octobre 2012 1 15 /10 /octobre /2012 19:50
En vaquant sur Youtube, il n'est pas rare de croiser des vidéos avec l'intitulé « série abregée ». Cela n'est pourtant pas un courant récent. Mais – à l'instar des YTP (YouTubePoop) - ces « séries abrégés » remportent un succès de plus en plus considérable parmi les jeunes internautes. De quoi s'agit-il ? Qu'est-ce qu'une série abrégée ?
« Qui aime bien, châtie bien » pourrait être la meilleure phrase pour définir la série abregée. Le phénomène voit le jour lorsqu'un anglais du nom de Martin Billany (plus connu sous le pseudonyme de LittleKuriboh) publie le 14 juillet 2006 un détournement vidéo reprenant dans son intégralité le premier épisode de l'anime Yu-Gi-Oh!. Le nom de la parodie: "Yu-Gi-Oh! The Abridged Series". Le ton est autant celui d'un amoureux de la série que d'un détracteur. La vidéo fait immédiatement le buzz, et LittleKuriboh décide de continuer sa série.
 
 
La série abrégée ne pourrait être considérée que comme un simple détournement vidéo, une réutilisation parodique d'un anime ou d'un film. La différence est que l'auteur crée son détournement en se basant sur la même trame et les mêmes personnages que l'oeuvre originale, mais dans une version plus courte (comme un résumé), et le tout de manière humoristique (souvent en pointant les invraisemblances et les incohérences du média original) tout en s'occupant soi-même du doublage.
Ce type de vidéo n'est certes pas jeune, mais le phénomène continue à prendre de l'ampleur, et diverses séries continuent à apparaître... et notamment dans la langue de Molière. Sous l'impulsion de State Alchemist qui créa en fin 2009 la première série abrégée française, Les Chevaliers du Zodiaque: La Série Abrégée, de nombreuses séries abrégées françaises commencent à apparaître dès 2011.
 
Pour éclairer vos lanternes, voici quelques exemples. Bon visionnage !
 
 
 
 
 M.T.
 
Repost 0
Published by Le Kamikaze de l'écran - dans Web
commenter cet article
16 février 2012 4 16 /02 /février /2012 17:30
awesome-web-series 
 
 et si la web-série était une alternative révolutionnaire à des médias devenus trop rigides ? En France, la formule a fait recette. Dans un pays comme le nôtre où la production audiovisuelle est devenue frileuse et ne faisant plus preuve d'audace en soutenant des jeunes créateurs ambitieux et ingénieux, celle-ci continue à se conforter avec des programmes mièvres sous le prétexte qu'ils font toujours recette auprès des ménagères. Malheureusement, ces programmes frisent souvent le degré zéro de la niaiserie ou ressemblent étrangement à des vastes campagnes moralistes financées par des organismes tel que « Touche pas à mon pote », « Familles de France », « le racisme, c'est pas cool », « la drogue, c'est caca » et blablabla.
Les succès sur la Toile de « Mes Colocs » ou du « Visiteur du Futur » en sont des exemples frappants. Internet est devenu peu à peu le support qui permet à tous ces jeunes créatifs de présenter une idée nouvelle du divertissement.
 
Aux Etats-Unis, cette idée de la web-série a permis le développement d'une série originale telle que « Dr. Horrible's Sing-Along Blog »!!! (les points d'exclamation sont là pour indiquer qu'il y a quelque chose d'assourdissant qui a été dit).
 
title.jpg
 
Crée par Joss Whedon (scénariste de Toy Story et du prochain Avengers) en 2008 durant la grève des scénaristes de la Writers Guild of America, le but était de montrer qu'un projet de qualité pouvait être crée avec peu de moyens, en utilisant Internet comme moyen de diffusion et en contournant ainsi le système dominant des grosses majors de cinéma et TV.
 
Joss a donc fait son punk de service avec comme devise: « do it yourself ». Il a financé lui-même le projet et demander à quelques acteurs célèbres de la TV d'y participer. On peut ainsi y voir Neil Patrick Harris (How I met your mother), Felicia Day (Buffy contre les vampires) ou encore Simon Heldberg (The Big Bang Theory).
 
Synopsis:
« L'histoire d'un super-vilain de second ordre, du héros qui ne cesse de lui casser la figure, et de la fille mignonne de la laverie automatique à qui il est trop timide pour parler », nous explique la description officielle de la série. Nous faisons face à la première série qui s'intéresse aux états d'âme d'un super-vilain car « oui, les super-vilains ont une vie et un coeur ». L'histoire est racontée avec beaucoup d'humour et... en chanson. Oui, c'est une comédie musicale. Mais, ne vous en allez pas ! La niaiserie n'est pas à l'ordre. C'est beau, original, sincère. Bref, on ne s'y ennuie pas.
L'inconvénient est que la série se limite à trois épisodes de 15 minutes, mais des rumeurs circulent sur l'arrivée d'un prochain épisode. Donc, à suivre !
 
Vous pouvez admirer le résultat ici (les sous-titres s'activent automatiquement. Si ce n'est pas le cas, cliquez sur le bouton CC en bas à droite de la vidéo):
 
Acte 1:
Acte 2:
Acte 3:
 
 
 
A la prochaine !
 
MachinTruc
Repost 0
Published by Le Kamikaze de l'écran - dans Web
commenter cet article
28 août 2011 7 28 /08 /août /2011 10:16

aaaaah ! Internet ! quel magnifique médium !

Oui, il est l'outil qui a permis à nombre de musiciens en herbe de fuir le formatage des majors et de faire découvrir avec plus d'aisance leur univers musical. Il a permis également une nouvelle voie d'expérimentation et à faire connaître à des non-initiés des subtilités musicales qui, à force d'écouter les merdes radiophoniques, leur était étranger.

 

Cet article n'a pas la prétention de faire découvrir de A et Z ce qui se fait de mieux dans le genre musical sur le grand réseau, mais de présenter quelques exemples de virtuosité, de débrouillardise et de bricolage mélomaniaque.

 

1. La reprise:

 

"Bohemian Rhapsody" par Porkka Playboys

 
 Vadrum meets Super Mario Bros (drum cover)
 
2. La chanson humoristique:
 
Jon Lajoie 
Battle Rap: Hitler vs. Dark Vador

 

3. Le bricolage

 

4. Le schred

 

5. Le remix
 
MachinTruc

 

 
Repost 0
Published by Le Kamikaze de l'écran - dans Web
commenter cet article
3 août 2011 3 03 /08 /août /2011 20:51

 

C'est par une froide nuit hivernale que je découvris cette petite merveille du web. Je sirotais tranquillement mon russe blanc devant mon PC, je vadrouillais sans but sur la toile au nom de la sainte grande glanderie lorsqu'un de mes amis m'envoya un lien. Il s'agissait d'une vidéo nommée « Cows Cows Cows ». Quand cet ami m'envoie des vidéos, je peux toujours m'attendre à des expériences visuelles sorties d'un esprit rongé par une lobotomie profonde (comme un visionnage en accéleré des films de Michael Bay ou une écoute de remix techno des chansons du Club Dorothée). Bon au résultat, j'avais encore viser juste !

Je regarda Cows Cows Cows. AAAAAH... durant 2m.15, de mignonnes petites vaches se multiplient, se déforment, s'amoncellent et se chevauchent. Les vaches changent sans cesse de formes, d'apparences. Une musique 8-bits malsaine accompagne ce ballet psychédélique qui semble sans fin. Euuuuh... je regarde mon russe blanc. J'ai pourtant bien dosé, pas d'excès... non, non. Pas de substances illicites non plus. J'ai pourtant eu cette impression de m'être pris un bad trip assez violent.

 

 

Mais qui est le responsable de cette hallucination visuelle: CYRIAK. Et il en a fait d'autres ! De magnifiques animations enveloppées de petites ritournelles 8-bits, des délires visuelles insistant sur le référentiel (Star Wars, ….), la politique (les figures de la reine d'Angleterre ou de célébrités anglaises sont souvent utilisées pour être misent à mal) ou la médiocrité de l'existence humaine.

 

 

A l'instar de Rybczynski avec Tango, Cyriak expérimente et exploite aussi cette notion d'un espace unique et restreint en le remplissant peu à peu avec une pléthore d'actions. Ces actions se répètent, mais aucune action ne brise le mouvement d'une autre action. Le résultat est assez étonnant. Voici un p'tit exemple.

 

 

 

Votre dealer peut se trouver un autre job. Cyriak se propose de vous donner des hallus garanties sur son compte youtube: link

 

Repost 0
Published by Le Kamikaze de l'écran - dans Web
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog du kamikaze de l'ecran
  • Le blog du kamikaze de l'ecran
  • : "Le Kamikaze de l'écran" est un web-magazine libertaire offrant à l'internaute des avis de plusieurs chroniqueurs sur le cinéma, le jeu vidéo, la littérature, la BD, mais aussi sur les actualités du net. Priorité à la dérision et l'humour.
  • Contact

Recherche

Catégories

Liens