Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 août 2011 7 07 /08 /août /2011 20:48

thumbs_1313-CustersRevenge_jpg.jpg

 Notez la représentation fidèle du général Custer

 

 

Pour ouvrir la catégorie des jeux nanardesques et/ou à caractère choquant, j'ai l'honneur de vous présentez ce chef-d'oeuvre placé sous le signe de la vertu et de la moralité: Custer's Revenge ("La Revanche de Custer" pour les franchouillards).

 

On va d'abord faire une courte page histoire pour les incultes: George Armstrong Custer est un général de cavalerie américain (1839-1876). Il est célèbre pour ses exploits durant la guerre de Sécession, les guerres contre les vilains indiens et la derouillée qu'il s'est pris lors de la bataille de Little Big Horn face à une coalition de tribus indiennes. Il est une des principales figures américaines des guerres indiennes du XIXe siècle. blablablabla ! Voilà ! ça, c'est fait. Revenons sur le jeu...

 

C'est un jeu qui est sorti sur Atari 2600 en 1982, édité et developpé par Mystique, une p'tite boîte specialisée dans le tripotage de nichons pixellisés.

 

custlers-revenge.jpg

                                                       Ah ouais, ça plaisante pas, hein...

 

 

Le gameplay:

 

Comme vous pouvez le voir, vous incarnez le général Custer à poil et ses trois pixels à l'air et vous devez tenter de violer un maximun de fois l'indienne attachée au totem (notez que par geste de pudeur, il a quand même mis son chapeau et ses bottes afin d'être plu présentable auprès de madame), mais attention aux petits violeurs en herbe qui essayent ce jeu car vous devrez eviter les flèches que vous lance ces vils et lâches indiens avant d'arriver à votre but orgasmique.

 

L'ensemble est enveloppé d'un doux BIP BIP BIP TuTu TUTUUU (aaaah, la zique en 8-bits), si coutumier des jeux Atari. La mort du héros est accompagné d'une retouche de l'hymne américain car c'est bien connu, l'Amérique est fière de ses gloires passées (même si elles souffrent d'une libido un peu trop forte).

 

Custer-s-revenge.jpg

 

Durée de vie: A l'instar des jeux Atari tel que le légendaire Pong, il s'agit d'un p'tit jeu qui tient en un plan, mais il est sans fin. On va dire que celà dépend de la frustration sexuelle du joueur.

 

 

 

Pour conclure, on va dire qu'il s'agit d'un jeu à prendre au 1000ème degré. Je le conseille aux patriotes américains revanchards (putains d'indiens ! Tu vas l'avoir où je pense ma revanche !) et à ceux qui aiment les réinterprétations historiques (bah oui, desolé de te décevoir mec. Tout ça est faux ! Custer n'a jamais pu se venger de la bataille de Little Big Horn en violant toutes les indiennes qu'il croisait. Il avait clamser durant la bataille. Puis, courir nu sous une pluie de flèches avec l'unique but de flatter la gente féminine indigène n'a jamais été dans ses plans. Le mec était cinglé, mais tout de même...)

 

On se revoit prochainement avec un autre nanar. Je vous dis pas lequel. C'est la surprise...

 

JL l'Ouzbekh

Partager cet article

Repost 0
Published by Le Kamikaze de l'écran - dans Multimédia
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog du kamikaze de l'ecran
  • Le blog du kamikaze de l'ecran
  • : "Le Kamikaze de l'écran" est un web-magazine libertaire offrant à l'internaute des avis de plusieurs chroniqueurs sur le cinéma, le jeu vidéo, la littérature, la BD, mais aussi sur les actualités du net. Priorité à la dérision et l'humour.
  • Contact

Recherche

Catégories

Liens