Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 avril 2015 2 14 /04 /avril /2015 16:39
Histoire perturbante, d’un homme entre le pathétique et le génie.

Histoire perturbante, d’un homme entre le pathétique et le génie.

Synopsis, source Allociné

« Mathieu, 25 ans, aspire depuis toujours à devenir un auteur reconnu. Un rêve qui lui semble inaccessible car malgré tous ses efforts, il n’a jamais réussi à être édité. En attendant, il gagne sa vie en travaillant chez son oncle qui dirige une société de déménagement…
Son destin bascule le jour où il tombe par hasard sur le manuscrit d’un vieil homme solitaire qui vient de décéder. Mathieu hésite avant finalement de s’en emparer, et de signer le texte de son nom... »

 

Un homme idéal est un film qui ne touchera pas tout le monde, mais qui peut en captiver plus d’un.

Le tempo de l’histoire est assez lent, pour une narration qui gagne en intensité et en coups d’éclats.

Si le début de l’histoire dénote d’une émotion très forte, la suite est un peu fade dans un premier temps. Le réalisateur, Yoann Gozlan, a donc fait un choix de début de film très pertinent, qui nous permet de savoir qu’à la mise en place va succéder quelque chose de fort. Et effectivement, il nous faut au moins ce début pour ne pas décrocher sur la suite. La mise en place un peu longue, ne doit sa saveur qu’à l’interprétation savoureuse de Pierre Niney. Ce film, nous démontre encore une fois la grandeur d’interprétation de ce dernier.

Dépouillé de musique, le film n’en est pas moins fignolé avec un travail soigné des plans et des bruits.

À mettre un bémol sur la première partie du film, qui est assez empruntée avec des événements pas toujours crédibles et stéréotypés. Attention SPOIL. Notre héro est forcément une sorte de looseur qui bien entendu tombe amoureuse d’une riche, et jolie héritière. Il vole un roman, devient riche et sera soumis à un chantage, aura des problèmes d’argent. FIN SPOIL

« Un vampire m’a mordu, oups ! »

« Un vampire m’a mordu, oups ! »

Mais, ce qui nous maintient captif, hors l’interprétation formidable de Pierre Niney, c’est sans conteste le personnage qu’il incarne. On regarde ce jeune homme passionné d’écriture mais qui est incapable de réussir à fournir un roman de qualité. Sa douleur diffuse suscite autant pitié que compassion. Le choix pertinent du réalisateur de nous maintenir à distance de personnage, nous entraîne à devenir tout comme ce personnage, celui qui regarde l’histoire, qui la décortique, exactement tel un romancier qui scrute. Et là où le personnage est fascinant, c’est que lui s’invente au fur et à mesure, il entre lui-même dans un personnage qu’il aurait pu construire pour un roman, alors que c’est sa vie qui devient son roman. Sans avoir spécialement d’empathie pour ses actes, son imagination pour créer une œuvre forte, m’a donné la chair de poule.

 

Les plus :

- un personnage fort incarné merveilleusement par Pierre Niney

- une histoire rendant un bel hommage à la littérature

- une réalisation propre et soignée

Les moins :

- Actions longues à s’installer

- Stéréotypes

 

Pour conclure, si vous avez la patience de passer sur un début un peu lent et quelques poncifs maladroits, allez voir Un homme idéal qui délivre une des meilleures interprétations de Pierre Niney.

 

Aurélie R.

Partager cet article

Repost 0
Published by Le Kamikaze de l'écran - dans Cinéma
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog du kamikaze de l'ecran
  • Le blog du kamikaze de l'ecran
  • : "Le Kamikaze de l'écran" est un web-magazine libertaire offrant à l'internaute des avis de plusieurs chroniqueurs sur le cinéma, le jeu vidéo, la littérature, la BD, mais aussi sur les actualités du net. Priorité à la dérision et l'humour.
  • Contact

Recherche

Catégories

Liens